Facebook

La Pause

Twitter

La Pause

Instagram

Soundcloud

30

Mai.

[INTERVIEW] Noé Thoraval, co-fondateur du Sarcus Festival

Par Charlie à 20:37 | Focus-Sortir, House, Techno, Vinyle

sarcus festival
 

Amoureux de groove et d’ambiances à la cool, le Sarcus Festival sera votre nouveau QG ! Projet d’une bande de copains qui ont qu’une envie de partager : leur passion, le festival revient après une première édition en 2016. Avant un festival qui s’annonce de qualité en septembre, dans le domaine d’un manoir appartenant au dernier siècle en Picardie, l’équipe débarque au Petit Bain le 2 juin pour une soirée placée sous le signe de la house dansante au possible.

Au programme : Tell et ses influences jazz et soul, Gabriel du label D.Ko Records, Baastel du crew de copains Dure Vie ou encore Projecture, en live. Ça promet de groover sévère ! Pour l’occasion, on a posé quelques questions à Noé, l’un des fondateurs du festival pour en savoir un peu plus sur ce qu’ils nous préparent dans les mois à venir… C’est parti !


 

Le crew Sarcus, c’est qui ?

Le crew Sarcus c’est 3 potes de longue date : Lucas, Guillaume et moi (Noé) qui se sont réunis autour d’une certaine idée de la fête et de la musique ! On a chacun une casquette différente (Lucas à l’orga, Guillaume à la DA, moi à la comm) mais on s’entoure autour d’autres personnes comme Théo (qui a également cofondé le projet) Clément le vidéaste… Ainsi que tous les potes et bénévoles qui nous soutiennent, la liste est longue ! (Merci <3)

Comment vous est venu l’idée du festival ?

Un jour, on a passé un weekend dans la maison de vacances (un grand manoir XIXe avec un immense parc) de Théo à mixer et à bidouiller ses machines. On s’y est vraiment éclatés avec nos potes, l’esprit du lieu était génial pour le son, il y avait un décalage fascinant entre l’histoire de la maison et la nouveauté de la musique électronique qu’on aimait… À la fin du week-end, tellement emballés par le lieu, on a décidé d’y créer un mini festival !

Le Sarcus Festival en quelques mots ? 

C’est le rendez-vous insolite des amoureux de musique électronique française : un concept festif et familial, qui tente de mettre en avant les talents électro ! 

Quel est ton meilleur souvenir de la dernière édition ? Des anecdotes marrantes à raconter ?  

L’arrivée en car des festivaliers à Sarcus ! Les cars étaient censés arriver sur la place du village à 15 min à pied du lieu du festival, on y descendus avec l’équipe des bénévoles les attendre. Très vite, on reçoit un appel d’un bénévole sur le site, paniqué : “les gars, les cars sont arrivés directement au festival, on est que 2 pour accueillir 150 personnes”. S’en est suivi un petit sprint pour les accueillir en bonne et due forme…sous la pluie ! Heureusement, c’était le seul pépin du weekend qui s’est ensuite déroulé sous le soleil. Le premier soir est aussi un souvenir marrant : les verres hard+soft à 3€ allaient être servis dans des pintes en plastique mais on avait mal précisé aux barmans qu’il fallait remplir les pintes à moitié seulement… Vers minuit pas mal de gens étaient bien bourrés, ils devaient être contents : 3€ la cuite c’est cool ! Par contre nous niveau rentabilité c’était pas ça (rires) !

Je garde un souvenir tout particulier de la découverte de Projecture (qu’on accueillera au Petit Bain le 2 juin) : il avait gagné un concours avec Chineurs de Paname et venait mixer avec eux l’aprèm. Vers 11h, il vient me voir et me demande si il peut passer du son : on avait rien prévu de passer jusque 14h mais on a bien fait de changer d’avis. Il a envoyé un set disco incroyable pendant 2 heures, le réveil-matin surprise le plus incroyable que j’ai vu, les gens ont adoré !

 

 

Quelles sont vos activités annexes en dehors du festival ?

Sarcus c’est surtout un festival mais on se voyait pas l’attendre de pied ferme tout le reste de l’année. Comme on vit à Paris, on s’est dit qu’on allait essayer de recréer l’esprit du festoche en club, et “Les Résidences” sont nées naturellement. La prochaine c’est le 2 juin : on est vraiment content de cet évent car le Petit Bain est un lieu incroyable dont on est fan du fonctionnement.  Le line-up est très orientée house avec Tell qui est un des producteurs les plus doués du moment, Gabriel fondateur de D.KO Records (maison mère de Mézigue ! ), Baastel résident house de Dure Vie qui a l’habitude d’envoyer des sets super carrés et dansants et enfin Projecture pour un live piano/boite à rythme qui allie bien ses influences disco / soul avec des sons beaucoup plus clubs et acid.

On sort aussi des podcasts une fois par semaine, qui réflétent l’esprit Sarcus en mettant en avant des artistes français prometteurs : ALVA, Dusty Fingers, Romain Dafalgang, Increase The Groove, n.stal… Depuis quelques semaines on les diffuse en direct depuis un super disquaire, House Monkey Records, et grâce à notre partenaire Festview on commence à les proposer à 360° c’est assez marrant comme format.

Qu’avez-vous préparé de nouveau pour la prochaine édition ?

On ne pouvait malheureusement pas continuer le festival à Sarcus, parce que c’est un lieu privé assez fragile du coup… On a mis du temps à trouver un nouvel espace aussi beau et insolite mais c’est désormais chose faite, gardons un peu de mystère : Sarcus se déroulera le week-end du 6-7-8 octobre 2017 dans le parc de trois hectares d’une bâtisse médiévale construite en 1755… Suspens pour le reste !

 

 

Des surprises de prévues ?

Déjà, c’est sur que les photos du lieu vont faire leur effet ! Au niveau de l’orga générale il y aura sûrement 3 scènes, un grand camping et le tout sera accessible en une heure de Paris en RER. On prévoit beaucoup d’animations sympas, de l’initiation au mix, du sport, des installations scénographiques interactives, de la très bonne bouffe… Pour nous construire Sarcus de manière globale c’est important : ok la musique est super importante mais on accorde beaucoup d’importance aux installations, aux animations, à la scénographie…

Niveau line-up : on va essayer d’inviter des familles d’artistes plus que des artistes individuels en leur donnant des cartes blanches de dix heures. Ils pourront laisser libre court à leurs envies artistiques sur une seule scène, ce sera cool ! Il y aura de la house, de la techno, de la micro mais aussi du disco, du funk, du rap…


Des projets futurs ? 

Avec Lucas on étudie tous les deux l’entrepreneuriat avec pour but de continuer à créer des projets dans la musique ! En ce moment on pense beaucoup à un label, une agence de management / booking. De mon côté mon rêve c’est d’ouvrir un club qui reproduise la sensation d’évasion que t’as en festival, mais toute l’année…

 

Sarcus festival – La Résidence #2 • Tell • Gabriel • Baastel, le 2 juin au Petit Bain

Toutes les infos sur l’événement facebook

Chopez vite vos places ou essayez de les gagner !

 

Découvrez également le top des festivals du début de l’été

JE SUIS CHAUD(E) !









captcha

×

CONTACTE-NOUS FRANGIN(E)









captcha

×

MENTIONS LEGALES

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.la-pause.net l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Jean-Marc Desfougères, 16 rue du mail, 89100 Sens.
Web Designer : Julien Pradier / www.julienpradier.com
Développeur : Ghislain Ravaux
Responsables : Jean-Marc Desfougères & Clément Machenaud.
Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
Hébergeur : Godaddy / 14455 N Hayden Rd #219 / Scottsdale / AZ 85260 / États-Unis

L’utilisation du site www.la-pause.net implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site www.la-pause.net sont donc invités à les consulter de manière régulière.
Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par www.la-pause.net, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

Le site www.la-pause.net est mis à jour régulièrement par notre équipe. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

Le site www.la-pause.net a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Nous nous efforçons de fournir sur le site www.la-pause.net des informations aussi précises que possible. Toutefois, nous ne pourrons être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui nous fournissent ces informations.
Tous les informations indiquées sur le site www.la-pause.net sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.la-pause.net ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

Le site utilise la technologie JavaScript.

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Julien Pradier est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Julien Pradier.

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.
Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront également être tenus responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site www.la-pause.net.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Julien Pradier se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Julien Pradier se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.la-pause.netpeuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site www.la-pause.net, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.
En tout état de cause nous ne collectons des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site www.la-pause.net. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site www.la-pause.net l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site www.la-pause.net n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat du site www.la-pause.net et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site www.la-pause.net.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles.

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.
Le site www.la-pause.net contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Julien Pradier. Cependant, il n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.la-pause.net est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :
Sous Internet Explorer : onglet outil / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.
Sous Netscape : onglet édition / préférences. Cliquez sur Avancées et choisissez Désactiver les cookies. Validez sur Ok.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.la-pause.net est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

Loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Lexique :
Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.
Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

×