Facebook

La Pause

Twitter

La Pause

Instagram

Soundcloud

05

Sep.

[REPORT] Nos 5 meilleurs souvenirs de Château Perché Festival

Par Robin Mauconduit à 14:07 | Focus-Sortir, sortir, Techno


 

Pfiou… Des festivals comme Château Perché, on en rencontre rarement dans sa vie. Nous n’avions encore jamais fais la fête dans un château fort, c’est désormais chose faite, et nous avons hâte de recommencer. Quand les châtelains ouvrent leur domaine aux teuffeurs, ça reste dans les mémoires. Niché en plein centre de la France dans le Cher, le château médiéval d’Ainay-le-Vieil est devenu pendant trois jours un lieu déjanté où se sont rencontrés les amateurs de musiques électroniques venus de France et d’ailleurs. La Pause vous raconte ses 5 meilleurs souvenirs. Et ça a été dur de choisir.

 

 

Faire la fête dans un lieu hors-norme

Des châteaux, on en connait.. Versailles, Chambord… Celui d’Ainay-le-Vieil n’est pas le plus connu, mais tous les festivaliers en garderont un souvenir tout particulier pour autant. Imaginez vous danser dans une enceinte fortifiée datant d’il y presque 10 siècles, où une scène ornée d’un dragon métallique est plantée là, au milieu des jardins style renaissance et des douves du château… Une célébration de la techno dans un lieu classé monument historique ne pouvait qu’être gravée dans nos mémoires. On se promène, on découvre, on rigole et on se perd… Bref, une (très belle) balade dominicale de 3 jours, avec le soleil ou la lune, durant laquelle on aimerait ne jamais avoir à dormir pour en profiter un maximum.


 

Dormir dans un free camping de l’amour qui tue

Arrivés sur le lieu de ce moment hors du temps, les festivaliers se dirigent tous vers le camping que nous ont réservé les organisateurs. C’est vraiment nature, et ce à un tel point que les criquets évitaient nos pas le premier soir ! À 10 minutes à pied du festival, le camping est tout simplement immense et trouver une place n’est pas compliqué. Un bon point. Les festivaliers s’installent en groupes, certains se connaissent déjà, d’autres non. Pas grave : les rencontres se font vite dans ce camping perché. On entend tout le monde se préparer (les paillettes et les tenues les plus loufoques étaient à l’ordre des ces trois jours). Un “où est la tente ?” ou un “qui a un gonfleur ?” résonnent au milieu des rires et des célébrations alcoolisées. Gare à ne pas oublier l’emplacement de votre tente ! Vous risqueriez de vous tromper en rentrant de votre longue soirée déjantée. Quoi qu’il en soit, ce fut clairement le camping des rencontres et de l’amour duquel on repart obligatoirement avec des nouvelles connaissances en poche !


 

Des rencontres et des looks plus que mémorables

Les perchés se sont creusés les méninges pour porter le plus beau des costumes. Il y a en avait absolument pour tous les goûts. Paillettes, dragons, dinosaures, licornes, princesses, schtroumpfs… Il y avait de quoi surprendre. Dans le château, tout le monde a le sourire, impossible de ne pas le porter également. Comme si tous les perchés se connaissaient déjà, une symbiose prend place pendant 3 jours qui au final n’en forme qu’un. Si vous êtes chanceux, vous pouviez même croiser les propriétaires du château qui se baladaient au milieu du festival. De jour, on voyait des petits bambins, de nuit, des grands enfants déguisés et aimants. Avis aux amoureux de paillettes, le Château Perché sera votre nouveau QG.


 

De la musique, mais pas que !

N’ayez crainte si un petit creux pointe le bout de son nez : les food trucks seront là pour ravir votre estomac. Mais manger est loin d’être la seule activité si vous voulez faire une petite pause entre vos pas déchaînés. Un cours de yoga pour vous détendre ou une session maquillage (très pailleté, vous vous doutez bien) pourront ravir ceux qui désire garder des forces pour plus tard. Le body paiting était également proposé aux 4000 festivaliers présents sur le site. Tout cela sans compter tous les coins chill proposés dans le festival, où tout le monde est invité à se reposer de ses émotions. Dans l’herbe, au soleil, dans un joli fauteuil rouge, au bord de l’eau ou sous des lampions chinois, tout est fait pour que chacun se repose à souhait. Château Perché = le paradis des “chilloirs”.


 

Un line-up qui fait du bien

Pas de réelle tête d’affiche, mais quelques 180 artistes qui se sont succédés en quelques jours… C’est ça Château Perché. On a retrouvé de nombreux artistes de la scène électro mondiale qui se sont partagé la vedette avec des artistes émergents mais aussi locaux, ce qui donnait lieu à une diversité plus qu’appréciable. Le line-up était tout simplement immense, et il y en avait pour tous les goûts. Pour ne pas vous parler du côté très berlinois du festival, parlons de cette scène qui était décorée aux couleurs de la Chine, où sont venu jouer 12 artistes du Yinyang Music Festival. Le Camion Bazar a d’ailleurs occupé cette scène pendant une journée entière et nous a fait danser sous les lampions chinois et sous le soleil du dimanche matin. La sélection de Château Perché Festival était définitivement unique et il est rare d’en trouver une aussi bonne au sein d’un seul et même festival en Europe… Ça valait le détour ! Pour les chanceux qui se trouvaient au bon endroit au bon moment, Roberto Savaggio nous a offert des minutes de pure musique le dimanche matin. Mélanger du violon à de la techno… Un des meilleurs closings de festival !


 

En bref

On ressort de Château Perché Festival avec une seule envie : vite y retourner l’année prochaine. Plus qu’un festival, c’est un lieu de rencontre où se mélangent paillettes, monument historique et musiques électroniques. Rares sont les festivals qui marquent autant de par leur originalité. Le plus, c’est que ce festival est simple et ouvert à tout le monde. N’importe qui est le bienvenu, petit ou grand, et c’est ce qui crée sa magie. Un conseil pour la prochaine édition : dépêchez-vous ! Les places risquent de filer à toute allure..

 

À L’ANNÉE PROCHAINE !

 

Merci à Blanche Clément pour ses jolies photos et Marie Bourdin pour cette superbe vidéo !

JE SUIS CHAUD(E) !









captcha

×

CONTACTE-NOUS FRANGIN(E)









captcha

×

MENTIONS LEGALES

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.la-pause.net l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Propriétaire : Jean-Marc Desfougères, 16 rue du mail, 89100 Sens.
Web Designer : Julien Pradier / www.julienpradier.com
Développeur : Ghislain Ravaux
Responsables : Jean-Marc Desfougères & Clément Machenaud.
Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
Hébergeur : Godaddy / 14455 N Hayden Rd #219 / Scottsdale / AZ 85260 / États-Unis

L’utilisation du site www.la-pause.net implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site www.la-pause.net sont donc invités à les consulter de manière régulière.
Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par www.la-pause.net, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

Le site www.la-pause.net est mis à jour régulièrement par notre équipe. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

Le site www.la-pause.net a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Nous nous efforçons de fournir sur le site www.la-pause.net des informations aussi précises que possible. Toutefois, nous ne pourrons être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui nous fournissent ces informations.
Tous les informations indiquées sur le site www.la-pause.net sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site www.la-pause.net ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

Le site utilise la technologie JavaScript.

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Julien Pradier est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Julien Pradier.

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.
Julien Pradier & Ghislain Ravaux ne pourront également être tenus responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site www.la-pause.net.

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Julien Pradier se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Julien Pradier se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation du site www.la-pause.netpeuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site www.la-pause.net, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.
En tout état de cause nous ne collectons des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site www.la-pause.net. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site www.la-pause.net l’obligation ou non de fournir ces informations.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site www.la-pause.net n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat du site www.la-pause.net et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site www.la-pause.net.

Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles.

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.
Le site www.la-pause.net contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Julien Pradier. Cependant, il n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

La navigation sur le site www.la-pause.net est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :
Sous Internet Explorer : onglet outil / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.
Sous Netscape : onglet édition / préférences. Cliquez sur Avancées et choisissez Désactiver les cookies. Validez sur Ok.
Tout litige en relation avec l’utilisation du site www.la-pause.net est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

Loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Lexique :
Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.
Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

×